Opale

 

Octobre 2011: Opale, petite minette de deux ans était de plus en plus gênée par son genou droit. Elle soulageait sa patte en l'allongeant en arrière au lieu de la replier sous elle pendant son sommeil. Alertés par ce comportement inhabituel, nous avons consulté un vétérinaire orthopédiste. Il constate une malformation de naissance et diagnostique une luxation rotulienne.

 

Opale est donc opérée... , son genou est remis en place, le vétérinaire pose prothèses et vis nécessaires. Puis Opale rentre à la maison.

C'est là que la situation se complique. La petite minette doit rester dans une cage pendant deux mois afin d'éviter tout effort.

 Les 15 premiers jours, elle subit un énorme pansement de contention qu'elle arrache avec énergie tous les deux jours malgré la collerette. Cette dernière la gêne pour manger et boire. Opale miaule pour sortir de sa cage où tout est sur le sol : dodo, bac litière le plus bas possible. Nous allons donc tous les deux ou trois jours refaire le pansement chez notre vétérinaire habituel. Il est à noter que dans le cas d'une intervention chirurgicale lourde, outre le devis, il est nécessaire avant l'opération de savoir qui va effectuer les soins suivants l'intervention : pansements, surveillance de la plaie, retrait des points. En effet, si ceci n'est pas effectué par la clinique chirurgicale, il faut compter des frais supplémentaires chez votre vétérinaire habituel, sachant que celui-ci n'ayant pas effectué l'intervention, il n'est pas forcément le mieux placé pour surveiller la progression de la guérison. Malgré cela, en cas de grosse intervention, le chat doit absolument voir un vétérinaire deux ou trois jours après une intervention !

Enfin, après 15 jours, Opale n'a plus ni points, ni collerette ! Sa patte est toute maigre et elle ne s'en sert pas. L'appétit revient, au départ, on nous avait prévenu d'éviter toute prise de poids excessive, en cage, mais pour le moment, elle a beaucoup maigrit.

Il faudra un mois pour que notre Opale pose un peu sa patte et sorte de sa cage pour effectuer quelques pas, sans courir et surtout sans sauter !

Ces sorties sont excellentes pour son moral et stressantes pour celui qui surveille et évite toutes acrobaties. Les sorties doivent se faire en laisse et harnais. Les sauts sont interdits. Par contre la rééducation a commencé. Il faut chatouiller les coussinets de la patte ankylosée avec une brosse à dent pour qu'Opale la plie sans forcer.

Voici maintenant six semaines qu'Opale a été opérée, elle marche en boitant et nous espérons que cette boiterie s'atténuera complètement.

Elle doit encore rester en cage deux semaines, au repos complet, puis nous pourrons la laisser évoluer un peu plus longtemps que quelques pas dans la pièce.

Tous les 15 jours, nous l'avons amené faire des radios qui ont confirmé la stabilité du genou et que les implants sont bien en place.

Il est à noter qu'avant l'intervention, il faut demander si les radios de contrôle sont comprises dans le prix de l'opération. si ce n'est pas le cas, attention aux frais en plus ! 

Voici deux mois que l'opération a eu lieu. Nous avons rangé la cage avec grand plaisir. La petite Opale peut maintenant évoluer librement dans la maison. Bien sûr, nous nous inquiétons dès qu'elle est perchée en hauteur. Mais tout se passe bien. Elle économise ses mouvements. Elle boite encore à cause du manque de souplesse de sa patte. Nous espérons que tout s'améliorera encore avec le temps. Nous essayons d'ignorer la "petite voix" qui constate qu'elle est plus gênée apparemment qu'avant son intervention. Il faut du temps et nous allons observer sa convalescence. Pour le moment, interdiction de sortir !

C'est l'heure du bilan : un an après l'opération, Opale reste handicapée et sa patte est raide. Toutefois, elle ne semble pas en souffrir et mène une vie normale et bien plus active qu'avant l'opération.

Beaucoup d'effort pour un petit résultat mais il sembl e positif.

 

 

Revenir à la rubrique : Les Chats Forgerons