Lola

Février 2014 : Nous recevons un appel pour une chatte abandonnée depuis deux ans dans une grange et nourrie par une personne compatissante. Lola a une patte arrière nécrosée.

 

Cette chatte s’est retrouvée à la rue à la suite d’un drame familial qui a complètement occulté la présence d’un animal familier à la maison. Nous ne connaissons pas son passé, mais Lola est âgée. Vu l’état de sa patte, le vétérinaire doit amputer deux orteils.

 

Quelques jours après l’opération, notre minette est victime d’une embolie partielle ou  accident cardio-vasculaire. Elle se roule de douleur et doit être hospitalisée  une semaine. Ses analyse sont très mauvaises en particulier le foie et le pancréas. L’échographie révèle une grave insuffisance cardiaque.

 

De retour au chat forgeron, elle est très faible puis reprend de l’appétit et nous reprenons espoir. Son embolie a laissé des séquelles et sa patte arrière gauche est partiellement paralysée. Cette patte a aussi un orteil en mauvais état.

Lola a repris de l’énergie. Le changement du pansement cause bien des difficultés chaque jour. Je scotche une feuille de papier pliée en deux autour de ma main gauche en ne laissant libre que le bout des doigts. Ce dispositif me sert de « bouclier » (coups de griffes et de dents) pendant que ma main droite positionne le pansement.

En progrès chaque jour, Lola reprend des forces. Par contre, du fait de son état, la patte amputée ne guérit pas et continue de se nécroser. En raison de sa faiblesse cardiaque, une amputation complète de la patte n’est pas envisageable pour le moment. Tout est mis en œuvre pour que Lola apprécie sa vie malgré son handicap (elle se déplace difficilement).

 

Nous devrons mettre en place une installation spécialement pour elle. Pour le moment, nous surveillons sa convalescence. Elle prend des gouttes d’hépatyl pour son foie et du traumasédyl suite à l’intervention chirurgicale (homéopathie). Il faut aussi compter avec la cortisone temporairement et un soutien pour le cœur (à vie). Ajoutons y aussi un complément alimentaire pour soutenir le métabolisme et on a terminé pour les soins.

 

Sa patte est bien nécrosée mais Lola s’appuie quand même dessus pour marcher. Elle est courageuse et gentille malgré ses malheurs.

 
 

Retour à la page des chats forgerons